Skip to main content

Droits d'auteur, plagiat, contrats avec les éditeurs...: Éviter le plagiat

Toutes les informations nécessaires concernant les règles de citation et les risques liés au plagiat, le respect des droits d'auteur et les contrats avec les éditeurs.

Éviter le plagiat

Tout travail d’étude ou de recherche doit s’appuyer sur des sources scientifiques reconnues.
Ce n’est pas parce qu’une information est librement accessible sur internet qu’elle peut être utilisée sans en mentionner la source.
Tout extrait textuel, mais aussi idée ou concept original, donnée chiffrée, image, graphique, etc. pouvant être utilisé dans un travail académique doit comporter dès son apparition la mention explicite de sa provenance (source consultée).
Volontaire ou involontaire, le non-respect de cette règle constitue le plagiat proprement dit. Il s'agit d'un manquement éthique sur le plan scientifique, qui peut être caractérisé en « délit de contrefaçon » sur le plan juridique (art. L335-3 du Code de la propriété intellectuelle).
Les travaux universitaires entachés de plagiat peuvent être sanctionnés et invalidés. L'Université de Paris est dotée d'un logiciel d'aide à la détection du plagiat (Compilatio, voir en bas de page).

Respecter le droit d'auteur dans son travail universitaire

Citer ses sources ?

Indiquer et référencer proprement ses sources est le premier signe d'un travail académique intègre.
Il existe des citations comportant un extrait textuel de la source et des citations sans extrait.
Pour être valable, un extrait textuel doit être relativement court (une quinzaine de lignes tout au plus), mis entre guillemets ou clairement séparé du corps du texte et bien évidemment référencé en citation, soit entre parenthèse à la suite de l’extrait, soit en note de bas de page, ou seulement par renvoi numéroté en bibliographie finale (fin de chapitre ou fin d'article de revue).
En ce qui concerne la citation sans extrait textuel (mention d'idées ou concepts originaux, données chiffrées, etc.), il faut la référencer de la même manière, soit entre parenthèse à la suite de la mention, soit en note de base de page, ou seulement par renvoi numéroté en bibliographie finale (fin de chapitre ou fin d'article de revue).
Toutes les sources indiquées en citations courtes et abrégées doivent impérativement être rappelées et réunies dans une liste finale dite « bibliographie » (références détaillées, classées par ordre alphabétique des noms d’auteurs ou par ordre d'apparition dans le texte).

Le logiciel Compilatio ?

« Compilatio » est un logiciel d'aide à la détection du plagiat. À partir d'une veille sur Internet et de l'analyse des ressources numériques de  l'Université, il est capable de retrouver toutes les sources similaires disponibles. Il produit un rapport d'analyse permettant d'identifier dans quelle proportion le document est original, les sources présentant des similarités avec le document remis, les passages similaires identifiés.

L'université a acquis le logiciel « Compilatio » dans un but premier de prévention et d'information, l'évolution des technologies numériques rendant très facile l'accès à des ressources nombreuses et leur réutilisation sans vergogne. « Compilatio » donne la possibilité aux enseignants-chercheurs de soumettre les travaux réalisés au logiciel, et permet d'alerter les auteurs sur le respect des droits d'auteur et la citation des sources.

Consultez aussi, sur le portail etudiant.gouv.fr :
Le plagiat, une fraude courante (et souvent involontaire), 2019.

À la radio, écouter ou réécouter

Lectures web sur le plagiat

 

Thèse et Synthèse sur Twitter