Skip to main content

Psychologie expérimentale, cognitive, animale: Le champ disciplinaire

Recherche rapide

Le champ disciplinaire

La psychologie expérimentale

« Ensemble des connaissances qui, en psychologie, ont été élaborées au moyen de la méthode expérimentale.
Pendant une assez longue période, que l'on peut faire partir des années 1880 - en considérant comme des précurseurs les pionniers de la psychophysique, qui sont antérieurs à cette décennie - , il a existé un vaste domaine de recherche dénommé psychologie expérimentale. Il pouvait être doublement caractérisé : par sa méthode, la méthode expérimentale, et par son contenu : pour l'essentiel, un ensemble de résultats et de connaissances qui relevaient de la psychologie générale et fondamentale et qui avaient été obtenus au moyen de cette méthode. [...] L'utilisation de la méthode expérimentale, au sens étroit (au laboratoire) ou au sens large (sur le terrain) s'est répandue largement et elle est devenue la méthode dominante de recherche dans plusieurs sous-domaines. [...] Le développement de la psychologie cognitive, qui constitue par elle-même un domaine, s'est réalisée pour l'essentiel au moyen de la méthode expérimentale ».
Source : Le Ny, J.-F. (2011). Expérimentale (psychologie), in H. Bloch et al. (éd.), Grand dictionnaire de la psychologie (2e éd.). Paris : Larousse (1ère éd : 1991), p. 356.

La psychologie cognitive

« Partie de la psychologie qui concerne l'étude des processus et des structures de la cognition. [...] La psychologie cognitive peut être caractérisée de différentes façons, qui sont très largement corrélées, mais ne sont pas absolument identiques. L'une de ces façons consiste à dire que la psychologie cognitive est l'étude de l'ensemble des fonctions cognitives et à donner une liste de ces dernières. [...] Une deuxième façon de [la] caractériser consiste à prendre en compte la démarche qu'elle met en oeuvre : c'est strictement celle de la psychologie scientifique. [...] Une troisième façon de [la] caractériser, encore fortement corrélée avec les précédentes, consiste à partir du type de modèle et de théories qu'elle met en oeuvre. [...] Une dernière façon de [la] caractériser, plus complexe que les précédentes, consiste à la situer par rapport à la neurobiologie. [...] Dans cette optique, la psychologie cognitive est l'étude, essentiellement par le moyen des échanges comportementaux que l'individu effectue avec le monde extérieur, et plus particulièrement avec ses semblables, de phénomènes et de structures qui ont une réalité fonctionnelle propre et se trouvent correspondre en même temps à un certain niveau d'organisation du cerveau ».
Source : Le Ny, J.-F. (2011). Cognitive (psychologie), in H. Bloch et al. (éd.), Grand dictionnaire de la psychologie (2e éd.). Paris : Larousse (1ère éd : 1991), pp. 172-174.

La psychologie animale

« Domaine de la psychologie expérimentale consacré à l'analyse de certains aspects du comportement, traités comme des révélateurs des activités psychologiques, chez les Animaux. Schématiquement, on peut différencier la psychologie animale de l'éthologie par les points suivants:
- privilège accordé à la rigueur expérimentale, dans des situations simplifiées et bien reproductibles (openfields, labyrinthes, etc.), plutôt qu'à l'étude des activités de l'Animal en milieu naturel ;
- études centrées sur la probabilité d'émission de telle ou telle réponse locale [...] considérée comme l'indicateur d'une opération mentale, plutôt que prise en compte et description fine de l'ensemble des conduites observables et de leur enchaînement séquentiel ;
- l'espèce animale utilisée a le statut de "matériel biologique" favorable et est choisie à ce titre, et non en tant qu'apport à la connaissance du monde animal ;
- implicitement ou explicitement, enfin, la psychologie animale a pour référence les fonctions psychologiques de l'espèce humaine, elle se soucie peu ou pas d'autres comparaisons interspecifiques (par exemple, dans une perspective phylogénétique). Ces éléments de contraste entre psychologie animale et éthologie aboutissent à souligner la complémentarité heuristique de ces deux approches du comportement des Animaux ».
Source :  Marques, J. (2011). Animale (psychologie), in H. Bloch et al. (éd.), Grand dictionnaire de la psychologie (2e éd.). Paris : Larousse (1ère éd : 1991), p. 59.